DICTIONNAIRE DES PRINCIPAUX TERMES UTILISES DANS LE LANGAGE DE LA PECHE 

EN EAU DOUCE

(Extraits de diverses sources)

 

A

AAA : Plomb de 0,80 g souvent utilisé pour la pêche à l’anglaise
AAPPMA : Association Agrée pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique
Abouter : Relier deux fils entre eux avec un noeud
Action parabolique : Une canne d’action parabolique se dit lorsque, lors d’un combat, la canne travaille sur toute sa longueur
Additif : Arôme, colorant et autres produits de diverses origines employés dans les amorces
Agrafe : Attache-rapide souvent montée sur un émerillon permet de changer de ligne ou de montage instantanément.
Agrainage (ou agrainer) : Tactique d’amorçage consistant à jeter régulièrement des graines ou des asticots sur le coup
Aguicher : Manoeuvre consistant à animer l’esche pour provoquer la touche.
Aiguille à dubbing : Aiguille qui permet d’ébouriffer les corps réalisés en poils - Pêche à la mouche.
Alaire : Renflement, en haut du thorax des nymphes, contenant les futures ailes (Boite à ailes) – Pêche à la mouche
Alevin : Très jeune poisson.
Alevinage : Introduction d’alevins dans un plan d’eau ou un cours d’eau.
Amont : Partie d’un cours d’eau comprise entre sa source et un point donné.
Amorce : Mélange de diverses farines servant à attirer les poissons.
Amorçoir : Utilisé pour la pêche au coup. Dispositif fixé sur la ligne ou la canne avec lequel on dépose de l’amorce près de l’appât.
Amortisseur : Elastique monté à l’intérieur de un ou plusieurs éléments de la canne au coup permettant d’amortir les rushs des gros poissons.
Amphibien : Animal pouvant vivre sur la terre et dans l’eau (Exemple : grenouille…) 
Amphibiotique : Organisme capable de vivre dans 2 milieux différents. du grec amphi =  « des deux côtés », bios = « vie »
Anadrome : Se dit des poissons qui peuvent vivre en eau douce et en eau salée (Exemple : anguille)
Anglaise : Technique d’origine anglaise pour la pêche au coup avec une canne équipée d’un moulinet.
Animation : Mouvements imprimés à la canne pour donner l’impression qu’un poisson mort ou un leurre est vivant.
Anneau de tête : Anneau situé en bout de canne à la pointe du scion.
Antenne : Partie fine du flotteur.
Anti-emmêleur : Tube en plastique souple ou rigide, équipé d’une agrafe recevant un plomb pour éviter que le bas de ligne s’emmêle avec le corps de ligne.
Anti-retour : Mécanisme du moulinet empêchant le retour en arrière de la manivelle.

Appât : Tout produit destiné à attirer le poisson sur le coup.
Ardillon : Echancrure située juste avant la pointe de l’hameçon, l’empêchant de ressortir une fois piqué.
Arraché : Segment de fil d’un diamètre supérieur à celui du corps de ligne et situé entre le corps et le bas de ligne. Evite la casse lors d’un lancer violent.
Arrachée : Action, dans la pêche à la mouche, qui correspond au fait de soulever la soie qui est en contact avec l’eau pour relancer.
Asticot : Larve de mouche utilisée pour la pêche.
Aval : Zone situé après un point donné, dans le sens du courant.

Avançon : Aussi appelé bas de ligne en acier

 

B

Backing : Réserve de fil enroulé avant le corps de ligne sur la bobine d’un moulinet.
Backwinding : Terme anglais pour l’action de rendre du fil au poisson pour éviter la rupture.
Bague : Ensemble d’anneaux servant à fixer le moulinet sur la canne.
Baillon : Instrument permettant d’écarter les mâchoires des poissons pour retirer l’hameçon..
Ballastière : Pièce d’eau artificielle créée après extraction de gravier et de sable.
Bambou refendu : Utilisé et travaillé pour la fabrication des cannes à mouche.
Bannière :
Longueur de fil entre le bout de la canne et le leurre (ou le flotteur). 

Barbillon : Organe des sens entourant la bouche de certains poissons (carpe, tanche, barbeau, goujon, etc.) ; désigne aussi les petits barbeaux.

Bas de ligne : Dernière partie de la ligne sur laquelle est fixé l’hameçon.
Bas de ligne acier : Aussi appelé avançon. Fil d’acier tressé utilisé pour la pêche des carnassiers tel le brochet, silure.
BB : Plomb de 0,40 g souvent utilisé pour la pêche à l’anglaise  
Bec-de-perroquet : Hameçon plat à deux branches ondulées utilisé pour la pêche des carnassiers.
Bécard : Saumon mâle adulte dont la mâchoire inférieure est en forme de crochet.
Bed chair : Terme anglais pour désigner une chaise pliante pouvant se transformer en lit d’appoint.
Benthophage : Se dit des poissons qui se nourrissent des organismes vivants sur le fond.
Benthos : Ensemble des organismes vivants sur les fonds marins ou en eau douce.
Bentonite : Argile pure sous forme de poudre de couleur grise claire, collante et lourde.
Bief : Partie d’un canal située entre deux écluses.                Biotope : Ensemble des facteurs bien définis qui caractérisent un milieu pour lequel certains organismes sont mieux adaptés pour vivre. 
Blanchaille : Petits poissons blancs.
Blank : Terme anglais pour désigner le corps d’une canne à pêche.
Bobine : Tambour sur lequel est enroulé le fil de pêche.
Bolognaise : Technique italienne de pêche au flotteur à la longue coulée avec une longue canne télescopique et un moulinet.
Bombette : Lest de forme oblongue permettant de propulser des petits leurres ou des appâts à grande distance.

Bordelière : Poisson ainsi dit parce qu'il se tient sur le bord des rivières

Bouillette : Appât en forme de bille utilisé par les carpistes. Elle est composée d’un mélange de farines à haute teneur en protéines animales et végétales.
Bouquet : Ensemble de plusieurs appâts montés sur le même hameçon.
Bourriche : Sorte de panier en filet permettant de conserver le poisson durant la partie de pêche.
Boilie : Terme anglais pour bouillette.
Bras mort : Partie de rivière non navigable, détourné du lit
principal d’une rivière                                                                Bredouille  (être): Ne pas attraper de poisson lors d'une sortie à la pêche.                                                                                                Brin : élément d'une canne en comportant plusieurs (canne à 3 brins par exemple)                                                                        Buldo : Flotteur rond ou ovale en plastique translucide qu’on remplit plus ou moins d’eau.                                                             Buzz bar : Support de canne pouvant recevoir plusieurs cannes, utilisé par les carpistes.

 

C

Cage-feeder : Amorçoir en grillage fin, fermé ou ouvert servant de lest et qu’on remplit d’amorce, de graines ou d’appâts vivants.
Calme : Partie de rivière où le courant devient très lent.
Canillion : Terme halieutique désignant une canne très courte destinée à la pêche de vitesse.
Carnassier : Poisson prédateur se nourrissant d’alevins (brochet, perche, sandre, black-bass, silure).

Carpeau : Petite carpe

Carpiste : Néologisme utilisé pour désigner le pêcheur de carpe.
Cassant : Section de fil plus fin que le corps de ligne et reliant le plomb à la ligne. Se casse en cas d’accrochage du plomb dans un obstacle.
Caster : Etat de l’asticot au cours de sa transformation. S’utilise comme esche ou amorce.

Casting : Matériel de pêche au lancer utilisé pour la pêche aux leurres avec un moulinet à tambour tournant (Voir Spinning). 

Catadrome : Se dit d’un poisson migrateur qui nait et se reproduit en mer, et grossit en eau douce.
catch and release : Pratique consistant à attraper le poisson et à le relâcher (Voir No Kill).

CDC : Abréviation de « Cul de Canard’. Plumes prélevées sur le croupion de canard qui  flottent grâce à l’imperméabilisation naturelle – Pêche à la mouche
Cendrée : Ensemble de plombs sphériques placés sur la ligne pour la lester.
Cerques : Imitent la queue. Filaments plus ou moins longs qui se trouvent à l’extrémité de l’insecte – Pêche à la mouche
Chaussette : Manchon en fil tissé et terminé par une boucle que l’on enfile à l’extrémité d’une soie pour pouvoir ensuite y raccorder un brin de nylon – Pêche à la mouche
Chénevis : Graine de chanvre souvent utilisée comme appât. Moulue, elle est utilisée comme amorce

Cheveu : Fil court prolongeant la ligne après l’hameçon et permettant le montage de bouillettes pour pêcher la carpe.
Chevrotine : Gros plomb sphérique fendu utilisé pour le montage et l’équilibrage des lignes.
Chironome : Moustique de petite taille. On utilise son imitation ou celle de sa larve pour pêcher dans les eaux calmes et envasées.
Chromatophore : Cellules cutanées responsables des changements de couleur chez certains poissons et mollusques. 
Civelle : Alevin de l’anguille.
Clip fil :
Dispositif fixé au moulinet permettant de lancer toujours à la même distance                                                      Clipot : Dispositif destiné à maintenir un bas de ligne écarté du corps de ligne. Utilisé principalement dans la pêche en mer.
Connecteur de soie : Appelé aussi connecteur grain de riz compte tenu sa forme. Il permet de relier la soie au bas de ligne – Pêche à la mouche

Crankbait : Poisson nageur de forme trapu à ramener en linéaire) Suivant le type de bavette ils peuvent être "Sub-surface", plongeant ou très plongeant.

Cuiller : Leurre métallique imitant un poisson, tournant ou ondulant, employé pour la pêche des carnassiers.
Cuissardes : Bottes montants jusqu’en haut des cuisses et permettant de pêcher dans l’eau. 

 

D

Dandinette : Méthode de pêche où on laisse caler le leurre dans l’eau au-dessus d’un site de pêche et on le dandine vers le haut et vers le bas pour attirer le poisson                               Darne : Terme employé en cuisine pour parler d’une tranche de gros poisson.
Déboîter : Séparer les éléments d’une longue canne à emboîtement.

Dégorgeoir : Accessoire utilisé pour retirer l’hameçon de la bouche d’un poisson.
Devon : Leurre métallique de forme cylindrique utilisé pour la pêche des carnassiers et des salmonidés.
Dimorphisme: Aspects différents au sein d’une même espèce (en général dimorphisme sexuel: différence entre mâle et femelle). du grec dis »= « deux fois » et morphê = « forme »
Dragage : Désigne une ligne dérivant plus rapidement que le courant et laissant un sillage alertant le poisson.
Dubbing : Matériau servant à la confection des corps de mouches. On en emploie des naturels en fourrure de lapin et des artificiels avec des fibres synthétiques – pêche à la mouche

 

E

Eau saumâtre : Eau de mer mélangée à de l’eau douce avec une salinité moindre. 
Eclusée : Contre-courant provoqué par l’ouverture d’une écluse ou le passage d’un bateau.
Ecureuil : Petit lest cylindrique placé sur une tige métallique servant d’indicateur de touche pour la pêche de la carpe.
Emergente : Type de mouche imitant un insecte en cours d’éclosion, qui flotte juste dans la pellicule de l’eau – Pêche à la mouche
Emerillon : Petit accessoire en acier, tournant librement sur lui-même, limitant le vrillage du fil.
Engamer : Fait d’avaler entièrement une proie ou une esche animée armée d’un hameçon.
Epicéine : Farine sucrée et collante, de couleur rousse obtenue à partir de biscuits.
Esche : Appât fixé sur l’hameçon. 
Eurytherme : Se dit d’une espèce supportant de grandes variations de température.

   

F

Fast taper : Terme anglais désignant l’action de pointe d’une canne.
Feeder : Amorçoir. On distingue des feeders ouverts, des feeders fermés et les méthod feeder                               
Ferrer : Coup sec du poignet effectué à la touche pour que l’hameçon se pique dans la gueule du poisson

Fifise : Terme commercial qui désigne un tout petit asticot de couleur.
Float tube : Sorte de gros siège gonflable dans lequel prend place le pêcheur pour naviguer à l’aide de palmes.
Flotteur coulissant : A utiliser quand la profondeur de pêche est supérieure à la longueur de la canne. Dan le cas contraire on utilise le flotteur fixe. 
Fluorocarbone : Matière composant un nylon raide et transparent ayant une faible visibilité sous l’eau.
Fouet : Autre appellation de la canne à mouche.
Fouille : Nappe de bulles formée à la surface de l’eau signalant la présence de poisson fouillant le fond pour se nourrir.
Fouillis : Petites larves de chironome ressemblant au ver de vase mais plus petites.
Frai : Période de reproduction des poissons.
Franglaise : Technique de pêche.
Se pratique avec une canne télescopique et un waggler est encore utilisée en carpodrome pour aller chercher les carpes devenues méfiantes.

Frayère : Endroit où se reproduisent les poissons.

 

 G

Galet tournant ou guide ligne : Galet situé sur l'anse de panier d’un moulinet (pick-up) qui sert à limiter le frottement et par conséquent l'usure du fil. 

Gammare : Crevette d’eau douce.
Gambe : Ligne lestée d’un plomb à facettes composé de potences se terminant par des petits leurres.
Godille : Monture à poisson mort constituée d’un plomb allongé, muni à l’avant d’un disque en matière plastique.
Gozzer : Gros asticot issu d’une mouche vivant en Grande-Bretagne.
Granulométrie : Désigne la taille des particules d’une amorce.
Grégaire : Se dit des poissons qui vivent en groupes. 

 

H 

Hackle : Plumes situées sous la partie supérieure du cou d’un coq. Utilisées pour confectionner des mouches artificielles – Pêche à la mouche
Halieutique : Caractérise ce qui est en rapport avec le milieu aquatique dont les espèces vivantes qui y sont présentes.
Hameçon : Crochet en métal qui porte l’appât et permet d’accrocher le poisson au bout du bas de ligne.
Hampe : Partie droite de l’hameçon.

Haut-fond : Fond effleurant la surface de l’eau.
Hook : Terme anglais pour désigner un hameçon.
Hybride : Poisson né d’un croisement entre deux espèces.
Hydrophobe : Dit en particulier d’une matière qui n’absorbe pas l’eau

 

I

Ichtyologie : Partie de la zoologie qui traite des poissons. Elle aborde la classification (taxinomie), l’anatomie et les moeurs.
Ichtyophage : Qui se nourrit de poissons.
Imago : Insecte parvenu au stade adulte définitif.
Imitation : Terme employé pour désigner une mouche ou un leurre artificiels.
Indicateur de touche : Dispositif permettant un signal sonore ou visuel pour signaler une touche

 

J

Jig : Leurre constitué d’une tête plombée combinée avec un hameçon et recouverte d’une jupe en fibres naturelles ou artificielles.

 

K

Kevlar : Matériau particulièrement léger et résistant, utilisé entre autres pour la fabrication des cannes.
Kit : Eléments supérieurs d’une longue canne. Permet de changer rapidement de ligne.

 

L

Laitance : Sperme du poisson fécondant les oeufs.
Lame vibrante : Lame lestée en forme de poisson, munie d’un hameçon libre et conçue pour la pêche en profondeur.

Lead core : Fil avec une âme plombée permettant de réaliser des bas de ligne qui plongent rapidement et se maintiennent au fond.
Leurre : Appât artificiel qui imite une proie et donc leurre les poissons carnassiers.

Leurre souple : Leurre imitant une proie (poisson, grenouille,...) fabriqué en plastique souple.                          Leptocéphale : Larve d’anguille.
Ligne latérale : Située sur les flancs d’un poisson, elle est un organe sensoriel permettant au poisson de ressentir les vibrations.

Linéaire (animation) : Animation linéaire désigne le principe de ramener le leurre "tout droit", sans variations particulières (Mouliner régulièrement avec la canne vers l'eau).

Lit : Partie la plus profonde d’un cours d’eau.
Locher : Enfiler à l’aide d’une aiguille (Aiguille à locher) un poisson sur un bas de ligne. 

 

M

Maille : Taille limite de conservation d’un poisson capturé (en-dessous de la « maille » il faut relâcher le poisson).
Manne : Eclosion massive d’éphémères – Pêche à la mouche
Marsouinage : Manifestation d’un poisson en surface
Mémoire : Se dit d’un fil qui après vrillage ou forte tension, ne retrouve pas son aspect initial.
Method feeder :
Amorçoir s’intégrant dans un montage. Le feeder permet de transporter de l’amorce ou bien des esches en le lançant sur un coup.L’hameçon est positionné directement dans l’amorce.

Mimétisme : Capacité de certains organismes vivants de ressembler à un élément de leur milieu de vie.

Mitraillette : Canne courte utilisée pour pêcher près du bord.
Mix : Mélange composé de farines diverses plus ou moins riches en protéines et minéraux. Utilsé pour la confection des bouillettes.
Mouche de mai : Grand éphémère qui arrive sur les rivières fin mai début juin. Les truites en raffole et perdent alors toute méfiance – Pêche à la mouche
Moucheur : Pêcheur à la mouche.
Mouillage : Opération qui consiste à verser sur l’amorce un élément liquide. Etape importante dans la préparation d’une amorce.

 

N

Nageoire adipeuse : Chez les Salmonidés, petite nageoire dépourvue de rayons, insérée en avant de la queue.
Nageoire pectorale : Paire de nageoires situées derrière la tête. Au niveau de l’œil chez les Percidés. Plus bas chez la plupart des poissons.
Nématode : Type de ver minuscule commun dans le sol, sur les plantes, dans le lit des cours d’eau et comme parasite.
No-kill : Acte du pêcheur qui consiste à remettre à l’eau le poisson capturé.
Noquette : Cube de pain, de fromage ou de pain de chènevis offert au poisson.
Nymphe : Mouche imitant une larve d’insecte à son 2eme stade d’évolution – Pêche à la mouche.

 

O

OEillet : Anneau situé sur le flotteur permettant le passage du fil le long du flotteur ; boucle située à l'extrémité de l'hameçon, permettant de le fixer sur le fil

Olive : Plomb de forme oblongue, percé ou fendu placé sur la ligne. Utilisé pour la pêche au posé.
Olivette : Petit plomb en forme de fuseau ou de torpille destinée à équilibrer la ligne du pêcheur au coup  

Opercule : Plaque protectrice dure (cornue chez les mollusques et osseuse chez les poissons).

 

P

Palette : Extrémité aplatie qui termine la hampe d’un hameçon.
Palmer : Type de mouche artificielle caractérisée par un enroulement de un ou plusieurs hackles sur toute la hampe de l’hameçon – Pêche à la mouche
Panachage : Eschage de l’hameçon avec plusieurs appâts différents.
Pater noster :
Ligne flottante verticale d'où partent des lignes secondaires pourvues d'hameçons, ce dispositif permet de pêcher à différentes profondeurs.
Pédicule caudal : Partie étroite du corps du poisson, située immédiatement en avant de la nageoire caudale.
Peigner : Action de prospection méthodique d’un poste en balayant d’un côté à l’autre par plusieurs jets de la ligne.
Pélagique : Poisson vivant en pleine eau ou prés de la surface.
Pellets : Granulés employés comme appât ou pour l’amorçage des coups de pêche.
Percidé : Famille de poissons ayant deux nageoires dorsales; la première épineuse, avec des rayons très durs, et la seconde avec des rayons mous (perche, le sandre, le black bass…)
Perruque : 
Ensemble de noeuds généralement situé au niveau de la bobine du moulinet (ou à sa sortie immédiate) où est stocké le fil .                                                                    Peute : Nom d’une mouche réalisée en plume de flanc de cane – Pêche à la mouche
Phytoplancton : Ensemble de végétaux unicellulaires, qui se développe près de la surface de l’eau et dont se nourrit le zooplancton.
Pick-up : Anse de panier d’un moulinet à tambour fixe
Pinky : Asticot de petite taille et vivace provenant de la ponte de la mouche verte.
Plaquette : Nom donné à la brème de petite taille.
Plomb de touche : Dernier plomb placé avant l’hameçon, permettant de détecter la moindre touche.

Plombée : Système de lestage d’une ligne qui peut prendre différentes formes (groupée, étalée, etc.)

Plioir : Petit instrument en plastique servant au rangement d’une ligne montée.
Poissons-fourrage : Poissons qui servent à l’alimentation des carnassiers (gardons, ablettes,… )

Poisson-nageur : Leurre dur en forme de poisson conçu pour nager sous la surface, souvent fait en plastique ou en bois. Certains sont munis d’une queue souple que l’on peut remplacer.

Pomper : Action de récupération de la ligne en alternant relevé de canne et moulinage.
Pool : Zone calme et profonde d’une rivière souvent utilisée comme zone de repos par les poissons migrateurs.
Portance d’un flotteur : Poids des plombs nécessaires pour équilibrer le flotteur.
Popper : Leurre de surface.
Potence : Bas de ligne fixé perpendiculairement au corps de ligne.

Puissance d'une canne : Désigne la plage d'utilisation d'une canne par rapport à la contrainte que celle-ci peut supporter lors du lancer d'un poids (plombs, leurres,...). 

PV1 :Tourteau utilisé dans les amorces pour coller les mélanges.

 

Q

Queue de rat : Ligne réalisée avec des fils de diamètre décroissant – Pêche à la mouche.
Quille d’un flotteur : Partie située sous le corps du flotteur, destinée à sa stabilité.
Quiver : (Du terme anglais : trembler). S
cion plus ou moins sensible qui lorsqu’il se courbe ou tremble et fournit l’indication de la touche.

 

R

Rabbit strip : Lanière en lapin, colorée ou naturelle, servant pour la confection des streamers. – Pêche à la mouche
Radier : Partie d’un cours d’eau très peu profond sur laquelle le courant forme des vaguelettes.
Rappel : Tactique qui consiste à entretenir le coup durant la partie de pêche en amorçant régulièrement avec des petites boullettes.

Ratio : Désigne la capacité d'enroulement sur le moulinet par tour de manivelle.

Relâché : Manoeuvre d’aguichage qui consiste à freiner la dérive du flotteur et à la laisser à nouveau reprendre librement sa coulée ce qui provoque une légère remonter de l’esche.
Relevé : Touche marquée par un soulèvement du flotteur.
Rod-pod : Support permettant de positionner plusieurs cannes dans une même direction. Utilisé principalement par les carpistes.
Roubaisienne : Canne dont le scion rigide et recourbé reçoit l’élastique amortisseur ou est accroché la ligne.
Run clip : 
Bague adaptable sur la poignée de la canne pour pêcher moulinet ouvert fil tendu. A la moindre touche, le fil est libéré sans que le poisson ne sente la moindre résistance. Accessoire utile pour toutes les pêches au poser.

 

S

Sac vitellin : Vésicule formée par l’estomac de l’embryon contenant une substance nutritive, le vitellus permettant à l’alevin de se nourrir.
Salmonidés : Famille de poissons vivant dans des eaux courantes tels que saumons, truites, ombres etc.
Scalimétrie : Etude des écailles des poissons, permettant de déterminer leur âge.
Scion : Pointe de la canne.
Sedge : Mouche artificielle imitant un trichoptère au stade adulte, typiquement reconnaissable à ses ailes disposées en toit sur le dos – Pêche à la mouche

Shad : leurre souple en forme de poisson muni d'une caudale qui bat l'eau lorsque le leurre est tracté.

Sifflet : Appellation courante donné au petit brochet.
Soie : Nom donné au fil de la pêche à la mouche.
Solunaire : Qui relève de la position du soleil et de la lune. J.A. Knight prétend par une théorie définir les jours et moments de la journée où les poissons sont plus mordeurs.
Sonder : Consiste à évaluer la profondeur et le relief de la zone du coup choisi par le pêcheur.
Spent : Mouche morte qui dérive à la surface de l’eau les ailes à plat.
Spigot : Type d’emmanchement pour relier deux sections adjacentes d’un blank d’une canne à pêche.

Spinnerbait – Leurre fabriqué à l’aide d’une broche, en forme d’épingle à couche, munie d’une cuillère ou deux accrochées à cette broche et d’un corps lesté, d’une jupe et d’un hameçon, utilisé pour explorer des zones encombrées de branches et de broussailles.

Spinning : Matériel de pêche au moulinet, ce dit pour les cannes et moulinets, utilisés avec des moulinets à tambour fixe.                                                                                              Stick : Flotteur anglais à deux points d’attache destiné aux pêches prés de la berge.
Stickbait : Littéralement "appât bâton", leurre de surface en forme de bâton (ou de stylo) que l'on anime essentiellement en "walking the dog"

Stop and go : Animation dans la pêche au leurre consistant à intercaler des pauses, plus ou moins longues.                                                                                       Streamer : Leurre fabriqué avec des plumes et des poils, imitant un petit poisson.
Streetfishing : Pêche en milieu urbain, terme généralement consacré à la pêche aux leurres.

Strippa (Kit) : Le strippa désigne un kit, percé sur le côté, et équipé d’un dispositif permettant de tirer sur l’élastique sur le côté de la canne et non au talon du kit comme avec le pulla. Ce système fragilise la résistance du brin où il est installé puisque celui-ci doit être percé afin d’installer une pièce en teflon qui permet à l’élastique de sortir sur le côté du kit (Montage pour canne carpe en carpodrome).

Suspending : Désigne un leurre dont la densité est proche de celle de l'eau et qui a donc pour caractéristique de rester sur place à l'arrêt.                                                                      Swimbait : désigne un leurre souple ou dur, articulés, imitant un poisson avec une nage est très réaliste.

Swinger : Equivalent de l’écureuil dans la pêche de la carpe. Permet de signaler une touche.
Swing tip : Scion très court et courbé faisant office d’indicateur de touche, utilisé pour les pêches fines à la plombée.

 

T

Tacon : Stade juvénile du saumon en eau douce.
Talon : La plus grosse extrémité d’une canne à pêche.
Tambour : Partie fixe ou tournante d’un moulinet sur laquelle s’enroule le fil.
Tandem : Association de deux leurres
Teigne : Larve d’un coléoptère parasite des ruches d’abeilles que l’on utilise fréquemment pour pêcher la truite. Les larves fraîches doivent être dodues et avoir une peau très claire.
Terre de somme : Terre de couleur brune, originaire de Picardie et du Nord de la France, très employée dans l’amorce et l’amorçage.
Tétine : Tube en silicone muni d’un émerillon permettant de changer de Waggler sans démonter la ligne.

Texan (montage) : Montage pour leurre souple permettant de prospecter une grande variété de postes, notamment les plus encombrés dans lesquels les poissons sont souvent tapis.    Tinsel : Fil métallique utilisé lors du montage d’une mouche pour cercler le corps de celle-ci et lui donner un aspect de brillance – Pêche à la mouche
Toc : Pêche aux appâts naturels. La ligne ne comporte pas d’indicateur de touche et le pêcheur sent la présence du poisson dans son poignet par le « toc » qu’il transmet.
Touche : Action sur la ligne ou sur le bouchon d’un poisson qui engame une esche ou un leurre.
Traînard : Long bas de ligne reposant sur le fond près du plomb.

Triple : Hameçon à trois branches

Tubercules de fraie : Excroissances cornées, blanc crémeux, qui se développent sur la peau en période de fraie chez les mâles des Cyprinidés.
Tungstène : Matériau plus lourd que le plomb et qui est très résistant. Se présente sous forme de fil ou en plaque.
Twist : Leurre souple en forme de virgule généralement monté sur une tête plombée.

 

U

Upstream : Terme anglais désignant la prospection d’une rivière en remontant vers sa source.

 

V

Vase : Sol mou à texture fine. Composé en grande proportion de matière organique et habité par de minuscules animaux.
Vairon :
Petit 
poisson osseux d'eau douce

Veine d’eau : Partie d’un courant plus rapide ou plus lent.
Ventre : Courbe se formant dans le fil entre le scion et l’hameçon par l’action du courant ou du vent.
Vermée : Pelote constituée de vers enfilés sur un bout de laine avec une aiguille à locher.
Vessie natatoire : Enveloppe emplie d’air contenue dans le corps du poisson. Joue un rôle dans la nage et la transmission des sons.
Vif : Poisson vivant servant d’appât principalement pour la pêche des carnassiers
Vivier : 
Seau (ou compartiment sur un bateau) équipé d'un système oxygénation où l'on stocke les poissons vivants appelés plus communément vifs.

 

W

Waders : Habit de pêche étanche permettant une protection totale au pêcheur qui entre dans l’eau jusqu’à la poitrine.
Wading : Action de pêche se déroulant en entrant dans l’eau, équipé de waders.
Waggler : Long flotteur droit employé pour la pêche à l’anglaise. 

Walking the dog : Animation "walking the dog" (ballade du chien) consiste à donner, canne basse, de petits coups de scion réguliers afin que le leurre fasse des mouvements "droite/gauche" en zigzaguant plus ou moins serré suivant la fréquence des tirées.                                                      Weedless : Montage pour leurre souple consistant à protéger la pointe de l'hameçon, soit par une garde, soit à l'intérieur du leurre (montage texan), afin que le leurre puisse passer dans les herbiers sans risques d'accrochages                                                                             Worm : Ver de terre" en anglais. Désigne l'ensemble des leurres souples ayant cette forme.

 

XYZ

Zooplancton : Ensemble de petits animaux dérivant près de la surface. En eu douce, il est composé principalement de crus-tacés.